Les conditions de location à long terme à Tenerife ont été ajustées fin décembre 2018 afin de mieux protéger les droits des locataires, car la demande est plus forte que l’offre de location à long terme à Tenerife.

Pour les locations à long terme, nous parlons d’un contrat d’au moins 1 an. Après cette première année, le contrat est automatiquement prolongé pour une période de 5 ans, alors qu’auparavant il n’était possible que pour 3 ans. Chaque prolongation subséquente est automatiquement accordée pour une période de 3 ans. Cela vous donne, en tant que propriétaire, seulement la possibilité de rompre le contrat avec votre locataire après 1 an, ou après la période complète de 5 ans. (exceptions non prises en compte).

Si vous souhaitez louer une propriété, le dépôt légal est fixé à 1 mois de loyer.

De plus, dans certains cas, vous pouvez convenir d’un acompte supplémentaire équivalent à un maximum de 2 mois de loyer. Mais le dépôt légal est de 1 mois de loyer.

Le contrat de location doit être signé par le propriétaire et le locataire et doit contenir les deux numéros d’identification. A proprement parler, un contrat de location doit être signé chez le notaire et inscrit au registre foncier espagnol (Registro de la Propiedad), mais c’est rarement le cas.

En cas de non-paiement, le propriétaire doit s’adresser au tribunal pour faire sortir le locataire de son logement. Ceci peut être évité par les locataires s’ils paient le loyer en retard immédiatement au tribunal, si c’est la première fois. En cas de non-paiement prolongé, le propriétaire peut demander une expulsion dans les 10 jours.

La modification de la nouvelle législation vise les membres les plus faibles de la société. Ils ne peuvent désormais être éloignés de leur domicile que si le tribunal ou les autorités sociales leur ont fourni un nouveau logement.

Si le propriétaire de l’immeuble est une personne morale, il doit payer les frais d’administration et de rédaction du contrat. Ce n’est pas le cas si le propriétaire est un particulier.

Les frais mensuels tels que l’eau, l’électricité et Internet sont à la charge du locataire et peuvent être facturés par le propriétaire en sus du loyer. Les ordures, la communauté et l’IBI devraient normalement être payés par le propriétaire.

Pour la location touristique, nous attendons toujours une décision du gouvernement pour voir ce qui va changer.

recevez toutes les infos

Inscrivez-vous pour notre infolettre gratuite concernant l'immobilier à Tenerife et aux Îles Canaries.

Invalid email address
vous pouvez vous désinscrire a n'importe quelle moment